FAQs

Quelles sont les améliorations de ce livre d’AQL par rapport aux autres ouvrages?

Premièrement il n’y a pas d’autre livre en Français qui traite de l’Assurance Qualité Logicielle. Bien qu’il y ait d’autres ouvrages en Anglais, il y a, depuis la parution de la nouvelle version de la norme IEEE730, de très grands changements dans la pratique de l’AQL dans les organisations. Par exemple, une entreprise peut maintenant utiliser la version 5 de CobIT et d’ITIL v3 ainsi que la norme IEEE1028. Il est clair que chaque entreprise doit déterminer si la nouvelle version va lui être bénéfique étant donnésa situation particulière en maintenance du logiciel.

Est-ce que ces livres d’AQL sont un changement radical par rapport aux modèles du CMMI, CobiT et d’ITIL? Nous avons déjà effectué un investissement important pour suivre les recommandations de ces modèles et nous ne sommes pas totalement certains de l’utilisation du S3M.

Soyez totalement rassurés car votre investissement dans le CMMI, CobiT et ITIL est protégé étant donnéque les livres d’AQL prennent en compte ces modèles. Les livres d’AQL sont complémentaires à ces modèles étant donné qu’ils approfondissent le sujet de l’assurance qualité. Les livres d’AQL ainsi que les contenus du site web peuvent être compris et mis en œuvre rapidement par vos équipes d’amélioration des processus comme un élément complémentaire à une approche centrée sur les services. Le S3M vise un meilleur alignement des services TI avec vos objectifs d’affaires et tente de combler un vide laissé par ces modèles.

Est-ce que seules les grandes entreprises peuvent bénéficier des recommandations des livres d’AQL?

Les entreprises de toutes tailles peuvent bénéficier des recommandations de ces livres. Les recommandations et exemples ont été conçus pour des équipes du logiciel de n’importe quelle taille qu’elles soient très petites ou très grandes. Le succès avec les recommandations d’AQL dépendent surtout de l’habileté de votre organisation à promouvoir les bénéfices des meilleures pratiques d’AQL. Certaines entreprises effectuent des auto-évaluations qui n’incluent pas les groupes corporatifs. D’autres vont chercher l’assentiment des exécutifs pour prendre en compte les recommandations des livres et obtenir des budgets pour des améliorations majeures. Le modèle s’utilise dans plusieurs situations et son utilité dans tous les cas a été démontrée.

Quel est le plus grand bénéfice de l’adoption des pratiques d’AQL?

Le re-travail consomme une grande partie des budgets des TI’s. C’est aussi une activité clé qui conditionne la satisfaction de la clientèle. L’AQL permet aux entreprises d’offrir des services TI qui sont mieux compris et à un meilleur coût. Cet effort est aussi bien intégré aux autres efforts d’amélioration comme l’ITIL et les CMMi.